À la découverte de Victoria, en Colombie-Britannique

À la découverte de Victoria, en Colombie-Britannique

Capitale de la Colombie-Britannique, Victoria en offre pour tous les goûts. Que vous ayez envie d’une aventure en plein air ou d’une escapade tout en simplicité, vous n’aurez aucun mal à trouver chaussure à votre pied!

Par où commencer?

L’arrière-port de Victoria est le véritable cœur de la ville. On peut y passer des heures à regarder les hydravions décoller et amerrir, à écouter les artistes de rue et à admirer les bâtiments historiques, dont l’édifice de l’Assemblée législative provinciale, un élément phare de l’arrière-port. Petit conseil : allez-y au coucher du soleil, quand bon nombre des bâtiments historiques s’embrasent; c’est de toute beauté!

Lorsque vous visiterez le centre-ville de Victoria, ne manquez pas de vous arrêter à Rogers’ Chocolates pour vous offrir quelques délices. Cette chocolaterie est une institution de la ville depuis 1885. Personnellement, j’opte souvent pour l’assortiment de 20 chocolats fourrés à la crème, le moyen parfait d’essayer différentes saveurs.

Comment s’y déplacer?

Victoria est très bien aménagée pour les cyclistes. Si vous cherchez un moyen énergisant de l’explorer, pensez aux visites à vélo de The Pedaler. Cette entreprise offre une grande variété d’excursions durant entre deux et cinq heures et ayant chacune leur propre thème. Bon à savoir : l’une des pistes cyclables les plus populaires en ville est la Galloping Goose Trail, qui s’étire sur plus de 45 km vers le nord-ouest à partir de Victoria.

Par une belle journée d’été, c’est sur l’eau qu’il faut aller! Victoria Kayak Tours & Rentals vous aidera à découvrir la ville sous un autre angle. Réservez votre excursion en kayak, puis laissez-vous guider dans l’arrière-port. Et gardez l’œil ouvert : vous pourriez apercevoir des phoques!

Où faire des achats?

Fan Tan Alley est la rue la plus étroite en Amérique du Nord, et elle avoisine le plus ancien quartier chinois du Canada! Elle compte plus d’une dizaine de boutiques tenues par les gens du coin, où on trouve de tout : thés, crème glacée maison, parapluies et cannes de spécialité, vêtements élégants, idées-cadeaux bien pensées… En raison de la proximité de l’océan, la météo peut changer en l’espace de quelques minutes à Victoria. Si vous vous faites prendre par la pluie et que vous n’avez pas de parapluie, filez à The Umbrellatorium & Canery.

Où manger?

À environ 15 minutes de marche de l’arrière-port, le très charmant quartier Fisherman’s Wharf ne demande qu’à être exploré, avec ses maisons flottantes colorées, ses comptoirs alimentaires variés et ses bateaux de pêche locaux. Ne ratez pas les huîtres duFish Store, qui sont offertes à 1 $ de 16 h à 17 h tous les jours.

Pour le repas du midi, il y a tout ce qu’il faut dans les halles uniques du marché public de Victoria : créations artisanales mettant à l’honneur les ingrédients frais du coin, produits faits à la main et aliments fins. Devant un choix aussi varié, vous pourrez assurément satisfaire votre palais!

Ici, on ne prend pas le brunch à la légère. La fin de semaine, la plupart des habitants de l’île vont déguster ce repas à l’une de leurs adresses préférées. Floyd’s Dinner, par exemple, sert les meilleurs œufs bénédictine que j’aie mangés de toute ma vie. Le resto est toutefois mieux connu pour l’option « The Mahoney », qui consiste à laisser le chef vous préparer un plat au gré de ses envies et, à la fin du repas, à en tirer le prix à pile ou face : il peut alors ne rien vous coûter, ou vous coûter le double!

Où étancher sa soif?

L’heure de l’apéro, c’est souvent le meilleur moment de la journée! Pour l’occasion, bon nombre de pubs et de microbrasseries d’ici proposent un menu spécial alléchant. C’est le cas de Spinnakers, l’un de mes endroits préférés où prendre un verre et une bouchée à l’apéro. Fait intéressant : Spinnakers est la première microbrasserie au Canada. Elle a ouvert ses portes le 15 mai 1984 et jusqu’à quelques mois avant cette date, il était illégal de brasser de la bière et de la servir dans un même établissement.

LeCanoe Brewpub vaut aussi le détour, avec son inégalable terrasse au bord de l’eau, parfaite pour les chaudes soirées d’été. À la fois microbrasserie et restaurant, il est installé dans une ancienne centrale électrique centenaire et présente souvent des spectacles de musique.

Où se dégourdir les jambes?

Sortez vos chaussures de randonnée et préparez un pique-nique, car Victoria regorge de parcs et de plages à explorer. Pour une vue imprenable sur 360° de la ville, des îles voisines, des montagnes et du détroit de Juan de Fuca, je vous recommande l’ascension du mont Douglas.

Parmi les nombreuses plages sablonneuses où l’on peut se prélasser à Victoria, la plage Willows est l’une de mes favorites. L’été, les habitants de la ville y viennent en grand nombre pour se baigner, faire de la planche à pagaie et jouer au volley-ball. Et quand le ciel est dégagé, elle offre une superbe vue sur le mont Baker (dans l’État de Washington).

Envie de sortir de la ville? En moins de 25 minutes sur la panoramique route Transcanadienne, vous atteindrez le parc provincial Goldstream, où il y a tant à faire et à voir! Entre les chutes cachées et les pistes de randonnée empruntant des ponts sur chevalets, vous n’aurez certainement pas le temps de vous ennuyer!


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Michelle Auger, coordonnatrice des affaires nationales et des projets de l’équipe d’Ottawa, travaille à la FCEI depuis août 2015. Elle est titulaire d’un baccalauréat avec distinction en sciences sociales de l’Université d’Ottawa et est parfaitement bilingue. Récemment mutée sur la côte Ouest, elle travaille désormais de l’île de Vancouver, où elle consacre une bonne partie de son temps à la course et à la randonnée.